The power of the shower

Pourquoi les meilleures idées naissent-elles sous la douche ?

Passer une journée entière à tenter de résoudre un problème, ne pas trouver de solution, se coucher de mauvaise humeur, puis, le lendemain matin, soudain Euréka ! la solution vous apparaît, là sous l’eau chaude de la douche. Est-ce la détente ? Le moment de la journée ? Pourquoi les meilleures idées naissent-elles sous la douche ?

Selon Carsten de Dreu, professeur en psychologie à l’université d’Amsterdam, la créativité ne se situe pas dans un endroit particulier du cerveau. Une pensée originale, une découverte spectaculaire ou une splendide œuvre d’art : la conséquence, sans doute, de processus très normaux qui ensemble mènent à une perception créative.

Pour pouvoir être créatif, de nombreuses nouvelles connections doivent se faire entre plusieurs parties du cerveau, explique de Dreu. Ceci se fait spontanément et surtout lorsque nous sommes au repos. Et c’est là où la douche apparaît : le seul endroit de la maison et le seul moment de la journée peut-être où nous ne sommes pas constamment submergés d’information.

Mais pour qu’une idée brillante naisse sous la douche, il faudra tout de même l’avoir mijotée longuement la veille, toujours selon de Dreu. « Après avoir profondément réfléchi pendant toute une journée, le cerveau est débordé et les solutions claires et nettes font défaut. En prenant des distances, l’information non pertinente disparaît, ce qui crée soudain de la place pour des connections entre les bribes de connaissance pertinentes.

Arriver à de bonnes idées après avoir réfléchi longuement, rien de plus normal, mais une révélation sous la douche, voilà ce qui sort de l’ordinaire.

Carsten de Dreu

Le cerveau a trouvé le repos
Le fait que le cerveau ait trouvé le repos pendant les heures précédant la douche matinale y est aussi pour quelque chose. De Dreu décrit des recherches qui consistent à réveiller des sujets endormis : lors de certaines phases de leur cycle de sommeil, leur cerveau semblait plus rangé. « Tout de suite après le lever, le disque dur est pour ainsi dire nettoyé. L’information qui bloque les connections est éliminée et il ne reste que la bonne marchandise. » C’est ce que les scientifiques appellent aussi la « période d’incubation » des idées : la réponse était bien là dans le cerveau, mais elle ne trouvait pas la sortie.

La douche est-elle essentielle pour cela ? Bien sûr que non, dit de Dreu, vous pouvez également avoir une idée géniale en rentrant à vélo chez vous après le travail ou en faisant du footing. « Vous résumez l’histoire qui vous préoccupe et les parties importantes refont surface spontanément. »

La créativité par le cerveau
Il existe une autre théorie concernant la créativité, nous dit-il, mais elle est bien moins spectaculaire : certaines indications montrent que les gens deviennent également créatifs en mettant leur cerveau intensivement au travail. « Cela demande beaucoup plus d’énergie et fait appel à d’autres parties du cerveau. » De Dreu réfère à la célèbre phrase de l’inventeur Thomas Edison :  » Le génie est fait d’un pour cent d’inspiration et de nonante-neuf pour cent de transpiration. »

Seulement, que les bonnes idées nous viennent après avoir profondément réfléchi, rien de plus normal, selon de Dreu, mais une révélation sous la douche, voilà ce qui sort de l’ordinaire. Cela perpétue le mythe du ‘pouvoir de la douche’ (‘power of the shower’). Une boîte américaine a même sauté sur l’occasion pour vendre ses ‘aquanotes’, de petits calepins résistants à l’eau pour toutes vos idées douche.

source : Ellen de Visser/Volkskrant.nl

 
 
 
 
Dagmar Buysse maakt gebruik van cookies om je gebruikservaring te optimaliseren. Met de cookies volgen wij en derde partijen jouw internetgedrag binnen onze site. Hiermee tonen we advertenties op basis van jouw interesse en kun je informatie delen via social media. Door op 'OK' te klikken ga je akkoord met deze cookies. Meer info? Consultez notre politique sur les cookies. Ok, je suis d'accord